user_mobilelogo

Facebook

Poster un message
 


Editions Le Faucon D'Or: Commentaire Amazon "Le dernier voyage" de Serge Dubreuil

Amazon-logo

lederniervoyagesite1erecouverturesite2

Meilleurs commentaires des clients 5.0 étoiles sur 5excellent livre  Par sandra vuillaume le 13 juillet 2015Achat vérifié Très beau roman, bien ecrit, beaucoup de passage qui mon fait penser à mon vécu, à ma façon de percevoir la douleur des autres quand une personne chère nous quitte. Je le recommande à tous les gens qui veulent se remettre en question. J'attends la suite avec impatience !


vendredi 9 septembre 2016
Le Faucon D'Or: Commentaire Amazon "J'ai souffert... et tant mieux"

Amazon-logo

jai souffert et tant mieux2

Meilleurs commentaires des clients 5r 5Un livre qui vous booste !  Par Client d'Amazon le 21 juillet 2016 Ce livre est une petite pépite à coté de laquelle il ne faut pas passer.
Et je pèse mes mots.
Manolita nous livre sa vie, son parcours ( du combattant ) avec simplicité, authenticité et humilité. Cette femme a un parcours vraiment extra-ordinaire qui peut tous nous inspirer, nous aider et nous donner de la force.

La force avec laquelle elle a su surmonter ses souffrances, la maladie notamment, puis aller au bout de ses rêves... c'est juste magique ! Une grande Madame.
Un complément bonus à la fin, très utile également, ( je ne vous en dis pas plus ) elle a su allier son parcours à ce qu'elle a appris au cours de celui ci afin de nous transmettre également des leçons de vie essentielles et puissantes.

Vraiment tres beau livre passionnant, et qui se lit facilement.

Cindy Beaulaton


vendredi 9 septembre 2016
Marie-Laure ARZEL ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ): Votre commentaire

Madame,

Je souhaiterais répondre à votre commentaire.

Il me semble que vous avez délibérément omis de préciser que la souffrance et le bonheur sont étroitement liés. L’un ne va pas sans l’autre.

La douleur est nécessaire à l’évolution de l’homme. Elle permet à ce dernier d’appréhender l’autre dans sa globalité et de compatir face à  sa souffrance. Ā travers vos écrits, il semble que le mot « compassion » ne fasse pas partie de votre vocabulaire.

D’autre part, vous vous permettez d’émettre une critique négative sur le titre de l’ouvrage « J’ai souffert… et tant mieux », mais il me paraît évident  que  vous n’avez pas lu ce dernier. Vos dires ne sont donc ni objectifs ni constructifs.

En aucun cas, l’auteure ne se permet « de donner des leçons au nom de ses malheurs passés » selon votre formulation, mais si vous aviez pris le temps de le lire, vos propos auraient été différents, car Manolita Lecuirot apporte  à l’autre les clés du bien-être et de l’espérance en se servant de ses douleurs passées.

Ce livre est un hymne à la vie et se veut être un guide pour celui ou celle qui sombre dans la désespérance, ni plus, ni moins.

Cordialement,

Marie-Laure Arzel

 

Responsable « Editions Le Faucon D’or »


mardi 30 août 2016
Editions Le Faucon D Or: Commentaire Amazon "J'ai souffert... et tant mieux"

 

Amazon-logo

jai souffert et tant mieux2

Déçue . Sur ma faim. Par  aimée MAMBERTI le 26 septembre 2016    Achat vérifié Déçue pour ma part je le trouve creux. Plaisant à lire. Sans plus. Un témoignage de réussite qui prône parmi tant d'autres la pensée positive.


lundi 29 août 2016
Payen Danielle ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ): commentaire

"J'ai souffert et tant mieux"...Je ne crois pas à la pédagogie de la souffrance. J'ai été heureuse et tant mieux, voilà ce que j'ai envie de lire. J'ai été heureuse et les enseignements du bonheur me protègeront à tout jamais du malheur.

Je respecte les souffrances de mes frères (et soeurs) humains-humaines, mais il est hors de question pour moi de me repaître de ces souffrances et d'en faire un livre de chevet ou un "guide" de vie personnel. Chaque cheminement est unique. Je ne peux imaginer qu'on puisse donner des leçons au nom de ses malheurs passés, c'est indécent.


lundi 15 août 2016
 
Powered by Phoca Guestbook

Inscription Newsletter

Real time web analytics, Heat map tracking